main

Digression

Goddess from India

Je me retrouve souvent en pleine recherche de son, à tomber sur un artiste que je n'ai jamais entendu, écouter quelques chansons et me dire 'ah mais attends je connais la voix là'...

Bajka.

bajka make art not war

Si elle a sorti un très bon album solo, au final je la connais bien plus par ces featuring et collaborations. Bonobo, Radio citizen, Salo Rosa, Radio Utopia

Même si Walk in the Sky reste la plus connue, j’étais d’abord tombé sur Between the lines de Bonobo dans son album Days to Come. Très inspirée de la culture asiatique (même si née en Inde), Bajka s’intègre à merveille dans les tracks, elles-aussi très ancrées dans l’Asie, du compositeur anglais.

La deuxième surprise, c’était Radio Citizen. Un groupe de jazz allemand, même si la chaleur de la voix de la chanteuse les poussera sur quelques chansons dans des rythmes beaucoup plus jamaïcains. Comme sur El Cielo ou Summer Days, cette deuxième qui m’apaise même un lundi matin pluvieux dans le métro Parisien, c’est dire. (Bon… même si c’est pas la chanson la plus joyeuse au monde, bon. )

Dans totalement un autre genre. Pour vous montrez le cheminement, je tombe un jour sur The Juju Orchestra (que vous avez peut-être déjà découvert dans notre première mixtape Au premier jour), un duo entre un compositeur et un producteur allemand (Fab DJ Sammy et Oliver Belz). De l’electro-jazz-latin disons, qui tourne entre salsa, tango, rythme entrainant, bref du groove, du hip. Tout ça entre Gotan Project et Club des belugas.

« Is it sweet ? Is it spice ? Does it set the night all nice ? »

Je découvre alors que le groupe s’est séparé il y a plus de 10 ans et que Fab DJ Sammy s’est renouvelé au côté de Christian Schilgen (multi-instrumentiste, compositeur, producteur) et a formé alors Una Mas Trio. Ils sortent en 2009 Ritmo Del Futura, un album bien dans la veine de ce que pouvait faire le Juju Orchestra.

Pardon j’en étais où ? Ah oui on retrouve qui sur la dernière track. En espagnol s’il vous plait.

Bajka.

Que ce soit avec Bonobo, Radio citizen, Uno mas trio, ou plus swing avec Salo Rosa, plus jazz dans son album solo, avec Kormac ou remixée par le Club des belugas; Bajka apporte toujours sa propre touche de chanteuse envouteuse, et perso, j’ai du mal à m’en passer.

Je vous ai fait une petite selection de mes favorites (dont certaines ci-dessus pour ceux qui ont la flemme de lire). Mais n’hésitez pas à m’en faire découvrir.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié. Champs obligatoires marqués *